LE METIER DE BIJOUTIER JOAILLIER

Publié par: Georges ARNAUD Commentaire: 0 Like : 120
L'atelier du Bijoutier Joaillier...


Il faut faire la différence entre celui qui crée et fabrique les bijoux (l'artisan, l'homme de l'art) et celui qui les achète pour la revente (le bijoutier détaillant).

Ce texte est né dans un esprit de communion avec la profession ; il est le résultat de plusieurs décennies d’activité au plus haut niveau dans celle-ci, d’une volonté constante vouée à la formation des apprentis et des ouvriers bijoutiers.

Ce sont eux qui tiennent entre leurs mains le renom, l’avenir et le rayonnement de l’art de la bijouterie.

Nul autre métier n'implique des problèmes aussi nombreux, changeant jour après jour ! nul autre ne demande autant de connaissances pratiques et théoriques; seul, l'apprenti qui répond à ces exigences pourra devenir ouvrier qualifié, Maître Artisan Bijoutier.

De nos jours encore ne dit-on pas, "qui a métier, a rente". Ce métier est fait de minutie, recherche de la perfection. Savoir interpréter un dessin, l'exécuter précisément, en un minimum de temps, tout cela impose de maîtriser parfaitement les trois fondements de cet artisanat: limer, scier, souder.

Les apprentis formés dans des ateliers d'artisans bénéficient d'un apprentissage plus approfondi que ne saurait l'être une formation professionnelle reçue dans une entreprise plus importante ou industrielle ou chacun ne fait qu'une partie du travail.

L'avantage de l'apprentissage chez un artisan est que, dès le premier jour, l'apprenti est en contact avec les métaux précieux ce qui lui restera acquit toute sa vie.

Il sera donc plus attentif à ces matières premières onéreuses qu'un apprenti ayant reçu une autre forme d'enseignement puisqu'il aura appris que sur des métaux communs (cuivre ou maillechort).

Ainsi lorsqu'il rentrera dans la vie active professionnelle grâce à  la formation de son Maître d'Apprentissage qui lui aura consacré tout son temps et lui aura transmis son savoir faire, il gagnera le temps d'adaptation sur d'autres formes d'apprentissage, la connaissance acquise des métaux précieux et la réalité du métier au quotidien.




Commentaires

Laissez votre commentaire