LE DIAMANT A TRAVERS LE TEMPS

Article Rating
1 2 3 4 5
1vote
Merci de votre vote pour cet article
LE DIAMANT A TRAVERS LE TEMPS










Le diamant, mythe et réalité aux qualités physiques de dureté et de limpidité exceptionnelles, sa luminosité en fait le symbole majeur de la perfection. 

Il fascine l'homme depuis plus de 28 siècles. Les habitants de l'Inde ancienne lui prêtent le pouvoir de rendre invincible. Aujourd'hui, sa magie dure toujours. Au coeur de chaque femme, il demeure le symbole de l'amour pur et durable.

Sa formation a commencé il y a plusieurs millons d'années au coeur de la terre où le carbone a cristalisé sous des pressions et des températures très élévées de l'ordre de 70.000 kg/cm2 et 2.000°C.

Rare voyageur venant des couches profondes de la terre, le diamant et ses compagnons de route - les minéraux qui l'accompagnent dans la kimberlite - est parvenu à sa surface; de telles conditions ne sont réalisées dans la nature qu'à des profondeurs de 200 km.

Le diamant cristallise dans le système cubique. Il est formé de carbone pur cristallisé. Sa dureté est de 10 (échelle de Mohs)  aucune autre substance naturelle ni aucun autre produit artificiel ne peut même approximativement l'atteindre. Son indice de réfraction est de 2,42 et sa densité de 3,52.

Toutefois les différents diamants sont d'une dureté inégale. on remarque une dureté plus grande dans les diamants de Bornéo que dans ce du Brésil et ceux-ci sont plus durs que ceux du Cap.

Le diamant ne peut être taillé qu'avec sa propre poudre. La plupart des diamants sont taillés en rond, soit, la taille dite brillant.

Celle-ci comprend deux parties: la couronne et la culasse, séparées par le rondiste ou feuilletis. La couronne, partie supérieure se compose de la table et des facettes; la culasse, partie inférieure est constituée par des facettes allongées formant une pyramide tronquée qui présente une petite face que l'on appelle la colette.

Ces parties ont entre elles des proportions mathématiques ce qui donne à la pierre son éclat, à savoir ses feux et provoque la réflexion totale vers le haut des rayons lumineux qui la pénétrent.

Le diamant taille brillant: se compose de 58 facettes: les 33 facettes de la couronne 1 table, 8 bezels ou coins de table, 8 étoiles, 16 halefis; les 25 facettes de la culasse:1 colette, 8 pavillons ou coins de culasse, 16 halefis. 

Les tailles, ovale, marquise, poire, et coeur sont des tailles "brillant fantaisie" pratiquées sur des bruts ne pouvant se prêter à la taille brillant rond.

La forme des facettes est différente pour chaque taille. Ce sont ces petites surfaces planes et polies qui donnent au diamant son éclat et sa beauté.

Les tailles, baguette, carré et émeraude rectangulaire ou carrée sont des tailles "fantaisie" qui entrent dans la famille des tailles à degrés.

Le terme "brillant" employé seul ne peut s'appliquer qu'au diamant taille brillant.

La couleur la plus répandue du diamant est jaunâtre. Il existe peu de diamants d'un beau blanc. Les pierres blanches de teinte bleuâtre sont rares, et plus encore celles qui, blanches, voire bleutées, agrandies dix fois à la loupe, se présentent d'une pure limpidité, donc sans inclusion aucune (flawless).

A part toutes les nuances de teinte jaunâtre allant jusqu'au brun, li y a encore des diamants allant du rose au vert, d'autres allant du bleu clair au bleu foncé, des verts et des noirs.

Toutefois ces colorations sont rares et de tels diamants, lorsque leur couleur est parfaitement pure et belle, sont exceptionnels.

Tous les diamants taillés ont des normes internationales de pureté et des normes internationales de couleur selon la C.I.B.J.O. Confédération internationale de la bijouterie, joaillerie, orfévrerie, des diamants, perles et pierres.