L'OR EN BIJOUTERIE JOAILLERIE

Article Rating
1 2 3 4 5
1voter
Merci pour voter cet article
L'OR EN BIJOUTERIE JOAILLERIE






 

 

L'histoire nous apprend que l'or avec le cuivre était les deux métaux que les Egyptiens, dés l'an 4000 avant notre ère, martelèrent en plaquettes servant de parure.

A cette époque là, on travaillait l'or à l'état natif, avec une teneur en argent assez élevée (environ 13,5%), cet or pâle était considéré comme un métal distinct.

Plus tard les Grecs donnèrent à cet alliage naturel or-argent le nom d'électrum; on l'utilisa comme soudure pour l'or. Les anciens Egyptiens, les Mayas au Mexique l'appelèrent le "métal-soleil". Aujourd'hui on ne trouve que rarement l'électrum dans la nature.

Les principaux pays producteurs d'or aujourd'hui sont en Afrique, Amérique, Chine, Russie et Australie.

L'or se rencontre dans la nature à l'état métallique pur (veines, filons ou pépites) dont il est extrait par des procédés miniers industriels ou artisanaux. Toutefois on le trouve aussi sous forme alluvionnaire dans le sable des rivières ou cours d'eau, débris de roches ou galets arrachés par les eaux aux entrailles des montagnes. 

De ces dépots sont extrait par lavage, le métal précieux, sous forme de poussières ou de grains (paillettes). Souvent l'or se rencontre aussi dans des minerais aurifères surtouts des combinaisons de tellure, éventuellement allié à de l'argent et du plomb, sa teneur est de 40%. 

L' or natif n'est pas pur, il est allié à d'autres métaux notamment à l'argent, au cuivre,  au fer. Il faut donc l'affiner pour avoir de l'or chimiquement pur (24 carats) ce qui  correspont à un titre de 1000 millièmes.

L'or est un corps chimique; il a pour symbole "Au" son poids spécifique est de 19,32 et son point de fusion 1064° C. Il resite à tous les acides, il ne se dissout qu'à l'eau régale (3 parts d'acide chlorhydrique + 1 part d'acide nitrique). 

C'est le seul métal jaune connu à ce jour. A l'état pur il est trop mou pour servir en bijouterie, c'est pourquoi il faut l'allier à d'autres métaux, par fusion, notamment, le cuivre, l'argent, le palladium et le platine.

Les quantités et surtout les mélanges pour les alliages sont les secrets des Maîtres Orfèvres qui font la réputation de leur Maison afin de donner la meilleure couleur au métal précieux dans le respect des titres légaux.